Maison d’architecte, Heimsbrunn

Année
2015

Lieu
Heimsbrunn

Avants / Après

Restructuration

Cette maison d’architecte offrait déjà de beaux volumes dans la pièce à vivre. Nous avons surtout restructuré la suite parentale qui était auparavant deux chambres distinctes.

La cuisine existante a simplement été rhabillée d’un plan de travail en céramique Dekton blanc puis agrémentée de chaises Master de Starck créant le lien avec le coloris jaune de la peinture.

Le salon a été relooké en agrandissant la cheminée et par le choix du mobilier. Afin de jouer sur la hauteur, nous avons opté pour deux suspensions Vertigo cuivre de la Petite Friture qui volent au dessus de l’espace séjour et peuvent être admirées via la mezzanine.

Nous avons changé le tissu du canapé déjà fait sur mesure et intégré dans la structure en dur en contre bas de l’espace séjour, avec une sélection de velours de chez Capon à Mulhouse. Nous avons ajouté un petit espace détente avec deux fauteuils de Patricia Urquiola de chez Quartz.

La mezzanine était sécurisée avec un garde corps un peu lourd que nous avons remplacé par de grandes plaques de verre. Laissant donc apparaître le salon télévision et salle de jeux enfants avec ses magnifiques assises de Roche Bobois habillées d’un tissu Kenzo. Un autre espace de la mezzanine donnant sur le couloir a été sécurisé par une plaque de métal laquée jaune et découpée au laser afin de créer un motif contemporain inspiré des moucharabiehs.

La salle à manger a été aménagée avec une belle table en bois de Catellan Italia avec son plateau en noyer. Au dessus tel un bracelet de perles transparentes et scintillantes, le plafonnier Caboche de chez Foscarini apporte de l’éclat à cette pièce.

Un couloir attenant un peu triste a été dynamisé avec la mise en place de magnifiques portes affleurantes de chez Rimadesio. Ces portes en verre sans cadre et sans paumelle s’intègrent parfaitement dans le décor. Nous nous sommes amusés à matérialiser ce couloir par le choix d’une couleur unique. Le plafond est teinté afin de créer un effet tunnel foncé en arrière plan de la salle à manger plus lumineuse.

La suite parentale a été totalement repensée, on arrive par le dressing, habillé d’une moquette qui dessert à gauche la chambre. Puis, à droite, une salle de bain ouverte visuellement sur l’espace délimité par le revêtement en marbre blanc mais aussi par une paroi vitrée offrant un confort thermique et phonique. Tout l’esthétique d’une suite d’hôtel sans les contraintes pour le quotidien.

Menu