Résidence Montana, Pfastatt

Année
2011

Lieu
Pfastatt

CONSEILS DÉCORATION

Sur ce projet notre concentration s’est portée sur la décoration et l’ameublement. Les volumes existants de cet appartement, dans le cadre d’un programme neuf réalisé par Sodico immobilier, étaient déjà bien définis.

Un travail coloristique a été soumis au client avec ce jeu de bandes grises qui commence sur le plafond de l’entrée et mène le regard vers le fond du séjour. On retrouve le gris clair sur le mur de la cuisine et le plus foncé en arrière plan du séjour, dans l’espace bureau semi-ouvert.
Dans le vestibule, une porte coulissante dévoile une touche d’ocre que l’on retrouve dans la cuisine, soulignant ainsi les colonnes encastrées. Lorsque la porte coulissante est ouverte, on découvre un espace dédié à la penderie, avec son élégant lave main en laque brillante noire, et son mur arrière habillé d’une mosaïque de verre mordoré.

La cuisine entièrement imaginée et réalisée par nos soins combine de la fabrication d’usine et de la menuiserie sur mesure. Le placard en médium peint en gris dissimule la chaudière et un espace de rangement ménager. Les portes équipées d’un push pull se fondent comme un mur encadrant des meubles blancs en porte à faux.
Les clients souhaitaient une cuisine qui ne s’inscrit pas en temps que telle dans le décor. C’est pourquoi nous avons crée une niche où trône ce bois flotté afin de cacher l’espace lavage. L’îlot vêtu d’un bois effet coup de scie sombre, contraste avec le plan de travail. La plaque induction blanche se fond dans la masse.

La hotte de la marque Italienne Elica qu’on adore, se fond aussi dans le décor telle une suspension en verre blanc. Les socles réalisés sur mesure en miroir mettent en lévitation l’îlot et le four miroir de chez Smeg.
Enfin une niche ajustée sur la hauteur finit du plan de travail apporte une touche déco non habituelle, donnant ce caractère si particulier à la pièce. L’oeuvre posée par les clients reprenant les tonalités de l’appartement termine le tableau et apporte la touche finale à cette cuisine qui ne fait pas cuisine !

J’apprécie particulièrement ce projet car ne datant pas d’hier il montre l’intemporalité de notre travail.

Menu